The Idea of Absolute in a World of Law

Author:Ioan Huma
Position:Danubius University of Galati, Faculty of Law
Pages:246-249
 
FREE EXCERPT
European Integration -
Realities
246
The Id
Danubius University
Abstract:
The approach the auth
the absolute is found necessarily
disappointment and unconditiona
be counted no t only on the est
model, able to support more effec
Keywords: absolute;
the normat
Ce qui définit l’homme, c’es
fondement/principe, susceptible d
l’idéal. Mais à notre époque pos
conviction, par nos observations e
trouve sous le sign
e de l’absolu,
des êtres humains que l’on souha
de l’acte de circonstancier. Ceci r
et permanence, en un mot, expri
revêt la forme de l’idéal, des va
résulté de leur addition.
La soif d’absolu, jamais assouvi
efforts humains créatifs, restés
propres à l’homme. Le sens de l
grâce à l’homme, à la conscience
condition. Bien que l’absolu appa
son ontologie, au sens qu’elle pe
neutral, pris en soi, surpris par
monde du donné humain, subsist
l’être humain dans le monde. De
dans l’ordre humain au-
delà de la
comme aspiration à l’achèvem
individuellement ou collectiveme
La question de l’absolu
, si l’on p
valeurs que ce dernier promeut
littérature juridique insiste, entre
caractère absolu des droits subjec
comme on peut le remarquer, ent
(puisqu’il est grevé par
des limit
es
and Perspectives
Idea of Absolute in a World of Law
Ioan Huma
sity of Galati, Faculty of Law, ioanhuma@univ
-
danu
uthor has the feature of an essa y and he starts from the idea th
ily within the relative b orders, to which it appears as a human
onal model. Bas
ed on this premise, it sho ws that, for the world
established model, but also on the practical, legal
-
formal co
ffectively the compliance and the enforcement of the l
egal norm
ative
model; axiology; legal values; legal pragmatics
’est son aspiration à
poser à la base de to
le d’assumer, dans l’ordre social, l’aspect de
la val
ostmoderniste, hantée par l’esprit relativiste, nous
ns et grâce à une expérience intellectuelle élémentai
u, en tant que base/principe du monde tout entier e
haite accomplis et définitifs, s’acharne à rester, en
ci réside en la manifestation d
irecte de ce qui est loi
primant plus que tout cela:
l’absolu
. Pour le mon
valeurs accomplies, ainsi que de la plénitude du
uvie et revêtant des aspects infiniment divers, a d
s toutefois sous la pression du donné, de l’imm
e l’absolu ne
s’institue que sur le plan du relatif q
ce de la limitation, dépasse pourtant provisoiremen
pparaisse comme projection idéale de la perfection
peut recevoir, relève quand même de la réalité déf
en vue ici le sens de ce que pourrait être l’absolu
ar les scien
ces positives,
mais de l’absolu proprem
sistant par
la signification humaine
attribuée au mo
De toute évidence, l’on ne saurait construire une o
la réalité imparfaite de l’humain, par rapport auque
vement, acquiert un sens axiologique et dev
ment.
n peut dire, se retrouve, à l’évidence, sur le terrai
eut autant impérativement que pratiquement et re
tre autres, sur l’un des aspects les plus élo
quents
jectifs fondamentaux. L’interprétation de leur natu
entre l’idée qu’un droit subjectif fondamental nu p
mitations) et l’idée que, en étant absolu, il ne devr
2011
anubius.ro
that the meaning of
an representation of
rld of law, it should
constitution of the
orms.
tout ce qui est, un
valeur signifiante et de
ous acquérons la ferme
taire, que tout ce qui se
r et, à plus forte raison,
en réalité, sous le signe
loi objective, régularité
onde humain, l’absolu
u sentiment existentiel
a donné la mesure des
médiat et des limites
f qui, une fois parvenu
ent et partiellement, sa
on et de la p
ermanence,
éfinitoirement muable.
lu du donné,
du monde
rement dit, né dans le
monde et à la
place de
e ontologie de l’abso
lu
quel le seul absolu, pris
devient idéal assumé
rain du droit aussi, des
t relationnellement. La
nts, visant le présumé
ature pourrait balancer,
u peut être absolu aussi
evrait connaître aucune

To continue reading

REQUEST YOUR TRIAL