Judicial Functions in the Criminal Trial

Author:Constantin Tanase
Position:Senior Lecturer, PhD, Danubius University of Galati, Faculty of Law, Romania
Pages:91-96
SUMMARY

The separation of judicial functions falls, indisputably, in the news gallery of the Romanian criminal trial current rules. The previous Criminal Procedure Code, namely that of 1968, as well as the older ones, hadn?t enrolled in their content such a principle. However, the doctrine identified, under mentioned legal regulations, the existence of distinct procedural functions and their need to... (see full summary)

 
FREE EXCERPT
Legal Sciences in the New Millennium
91
Judicial Functions in the Criminal Trial
Constantin Tnase
1
Abstract: The separation of judicial functions falls, indisputably, in the news gallery of the Romanian
criminal trial current rules. The previous Criminal Procedure Code, namely that of 1968, as well as th e older
ones, hadn‟t enrolled in their content such a principle. However, the doctrine identified, u nder mentioned
legal regulations, the existence of distinct procedural functions and their need to separate, in the idea of
genuine criminal justice accomplishment. These procedural functions were: the indictment function (or
charges), the defense function the trial function. In the new code, this principle proclaims the existence of
four judicial functions that aim the efficiency and speed of the criminal trial, but also guarantee the
presumption of innocence, equal opportunity of parties, p rotection of rights and fund amental freedoms. This
research try to explain this principle and its connections with other institutions of the criminal trial.
Keywords: judicial functions; basic principle; connections with other institutions
1. Introduction
Le nouveau Code de procédure pénale2 montre dans „l‟exposé de motifs” que dans la réglementation
récente du procès pénal ont été introduits, à côté des principes classiques, des principes nouveaux,
parmi lesquels celui de la séparation des fonctions juridiques. Par cela, les rédacteurs du nouveau code
ont visé „l’amélioration considérable de la qualité de l’acte de justice.
Le principe, prévu à l‟art. 3 du C.pr.pén., „proclame et garantit” que dans le procès pénal on exerce
quatre fonctions judiciaires, à savoir: la fonction de poursuite pénale; la fonction de disposition des
droits et des libertés fondamentales de la personne dans la phase de poursuite pénale; la fonction de
vérification de la légalité de la saisine de juridiction ou de l‟arrêt de la saisine et la fonction de
jugement. Le Code antérieur (1968) ne contenait pas une telle réglementation et ne faisait aucune
référence expresse à la notion de fonction judiciaire. En échange la doctrine, après avoir analysé
diverses institutions du procès pénal, a utilisé ce concept soit sous le nom de fonction procédura le
(Dongoroz, 1975, p. 15; Theodoru, 2007, p. 72; Antoniu, 1988, p. 112), soit de fonction de jur idiction
(Theodoru & Moldovan, 1979, p. 47). En général, on a apprécié que, faute de réglementation expresse,
l‟existence réelle de ces fonctions découlait de l‟ensemble des normes concernant l‟entier procès pénal
(Boureanu, A., 1999, p. 101) et représentait les directions importantes de l‟activité procédurale
(Antoniu, G., 1988, p. 112). On a admis presqu‟à l‟unanimité trois fonctions dans le procès pénal: la
fonction d‟accusation, la fonction de défense et la fonction de jugement, fonctions qui devaient être
séparées, comme une condition sine qua non pour réaliser un procès équitable et pour assurer
l‟objectivité de la responsabilité pénale des personnes qui ont commis des infractions.
1 Senior Lecturer, PhD, Danubius University of Galati, Faculty of Law, Romania, Address: 3 Galati Blvd, 800654 Galati,
Romania, Tel.: +40372 361 102, fax: +40372 361 290, Corresponding author: constantin.tanase@univ-danubius.ro.
2 Le site de la Chambre des Députés - http://www.cdep.ro/proiecte/2009/400/10/2/em412.pdf.

To continue reading

REQUEST YOUR TRIAL